La Motte Chalancon

Français (Fr)English (UK)
There are no translations available.

LA PREMIERE CONQUETE ROMAINE (- 125 - 120)

Le Bassin de l’Oule entre dans l'Histoire à la suite de l'arrivée des Romains en Gaule.Les Voconces

A la fin de l'Age du Fer - époque des Gaulois - la population du Diois et des Baronnies portait le nom de Voconces. Elle perdit son indépendance dès la fin du IIème siècle avant Jésus-Christ, soit trois quarts de siècle avant la conquête générale de la Gaule par César de -58 à -50.

Aux prises avec ses turbulents voisins gaulois (les Salyens), Marseille fit appel à son alliée Rome. L'armée romaine est victorieuse des Salyens et des Voconces en - 125 et en - 124 avant les deux batailles décisives de - 121, au cours desquelles les Allobroges et leurs alliés les Arvernes furent tour à tour vaincus dans la moyenne vallée du Rhône.

A partir de 120 avant Jésus-Christ, les Romains ont pu occuper le sud-Est de la Gaule et y créer une province: la Gaule Transalpine.

 


LA ROMANISATION

Vallon de Coumbauche au Col des TourettesNos montagnes ont-elles été rapidement pénétrées et contrôlées par les Romains? S'il est très délicat de répondre, on peut cependant constater que le plus ancien site connu Coumbauche à proximité du Col des Tourettes est daté de 30 à 10 avant JC, soit un siècle tout juste après la défaite des Voconces.Monnaie romaine

Pendant les grands siècles de l'Empire Romain (milieu du Ier avant JC, milieu du IIIème après JC), le Bassin de l'Oule a dû être englobé dans un pagus - la plus petite des unités administratives de la Gaule - qui aurait été le "Pagus Bodiontii".

Vallon de Coumbauche au Col des Tourettes, monnaie romaine (collection Tenoux) - (fouilles Alain MURET 1979-1987).

En dehors de vestiges matériels nombreux et variés, les preuves d'une romanisation marquée sont de deux types:
- L'existence de la route romaine qui reliait les deux capitales des Voconces (Vaison et Luc puis Die) par le Col de La Motte.
- Des toponymes comme Cornillac et Cornillon (domaine de Cornélius) qui sont indiscutablement d'origine latine.

Le pont romain de Villeperdrix :

Le pont romain de VilleperdrixLe pont romain de Villeperdrix


Mur de soutènement de la voie et ornières dans le rocher :

Mur de soutènement de la voieOrnières dans le rocher

 


LES VESTIGES MATERIELS

Hormis les tuiles plates à rebord (tegulae), quelques monnaies et tessons, vestiges signalés dans pratiquement chaque commune, trois ensembles majeurs attestent de l'influence romaine.

Des céramiques de grande qualité, sinon luxueuses, avec la signature du potier, importées d'Italie pour celles des Tourettes, ou fabriquées dans les grands ateliers du sud du Massif central qui avaient victorieusement concurrencé les productions d'Italie : c'est le cas de l'assiette et des deux tasses de sigillée trouvées au quartier d'Usage à Bruis (Ier et IIème siècle après JC).

Poteries sigillées de Bruis (collection M. Perrin), tuiles (tegulae) de Piconnet :

Poteries sigillées de BruisTuiles (tegulae) de Piconnet


Le four de tuilier à Piconnet (La Charce) dont seule la voûte de la chambre de cuisson n'a pas laissé de trace. L'air chaud obtenu au ras du four était diffusé par un couloir central, matérialisé par un alignement d'arcades au centre de 9 murettes en briques, séparées de 15 cm, espace suffisant pour que l'air chaud s'élève et passe par les orifices d'une sole de briques à encoche, et vienne cuire tuiles et briques entassées sur la sole.

Four de tuilier à Piconnet (découverte fortuite J.C. DAUMAS, 1967) :

Four de tuilier à PiconnetFour de tuilier à Piconnet


 


LA VILLA A SAINT-ARIES

La villa à Saint-Ariès (La Motte) que matérialisent de nombreuses trouvailles:
- Inscription sur marbre blanc.
- Fragments de tubuli (tuiles striées employées dans les cheminées de salle de chauffe).
- Fragments de dolium (silo ou cuve à vin).
- Très nombreux tessons de sigillée claire dont les décors peints ne sont plus lisibles.
- Tessons de "poterie kaolinitique voconce", vases gris - bleu qui perdureront pendant tout le Moyen-Age, déjà présents en quantité à Coumbauche.
- Un fragment d'inscription sur marbre - la première trouvée dans le secteur - malheureusement réduit à une seule lettre, un S, mais dont la gravure est de grande qualité.

Localisation de la villa de Saint-Ariès par rapport au village de La Motte Chalancon, et vue aérienne du site :

Localisation de la villa de Saint-ArièsLocalisation de la villa de Saint-Ariès


Inscription sur marbre blanc et fragments d’amphores :

Inscription sur marbre blancFragments d’amphores


 


 

Fouilles J.C. DAUMAS et R. LAUDET 1988 - Photos Robert LAUDET


Données tirées des Cahiers de l’Oule de 1994, édités par le Club Sportif et Culturel Mottois.

Retour